Le programme du futur gouvernement permettra-t-il de stimuler l’économie arménienne ? (mai 2017)

 

Les dernières élections législatives ont permis à quatre partis ou alliances de siéger à l’Assemblée Nationale : le Parti Républicain (58 sièges), l’Alliance Tzaroukyan (31 sièges), l’Alliance Yelk (9 sièges), la FRA Dachnaktsoutioun (7 sièges).

Le Parti Républicain est donc en position de décider de la direction future du pays mais il peut aussi former une coalition avec un ou plusieurs autres partis représentés à l’Assemblée Nationale.

Des négociations sont en cours actuellement avec la RFA mais à l’heure de mettre sous presse aucune décision n’a été prise encore. En attendant, cette chronique exposera les objectifs économiques des quatre partis/alliances susceptibles d’intégrer une coalition gouvernementale.

Logiquement le programme économique du futur gouvernement sera fortement influencé par celui du parti majoritaire.

L’encart ci-joint énumère quelques résultats obtenus récemment par le gouvernement actuel de Monsieur Karen Karapetyan dont les options économiques semblent avoir fortement inspirées le programme du Parti Républicain.

Attachments
Advertisement